ACCUEIL

APRÈS UNE LICENCE EN ÉCONOMIE-SOCIOLOGIE À L’UNIVERSITÉ TOULOUSE II JEAN-JAURES EN 2013, ALAN JEULAND ENTAME SA PRATIQUE ARTISTIQUE À TRAVERS LE DESIGN ET L’ARTISANAT À L’ISCID, POUR ENSUITE SE CONCENTRER SUR LA PHOTOGRAPHIE EN 2017 AU SEIN DE L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DES ARTS DE L’IMAGE, LE 75. IL Y DÉVELOPPE UNE PHOTOGRAPHIE DOCUMENTAIRE OÙ SON INTÉRÊT POUR L’IMAGE ET SES QUESTIONNEMENTS CONTEMPORAINS CROISENT LA PRATIQUE DE L’ENQUÊTE ET DE LA RECHERCHE, L’ENSEMBLE ENGAGÉ PRINCIPALEMENT AUTOUR D’INTERROGATIONS DU SOCIOPOLITIQUE.

EN 2020, ALAN JEULAND CO-FONDE LES ÉDITIONS LA CAB, ET SORT SONT PREMIER LIVRE « 1 HEURE ET 1 KILOMÈTRE ». ILS ENREGISTRENT LES PODCASTS « T’AS CABTÉ » DIFFUSÉS SUR LYL RADIO AUTOUR DE LA PHOTOGRAPHIE DOCUMENTAIRE. AVEC LES ÉDITIONS LA CAB, ILS PUBLIERONT « ON EST VENUS ICI POUR LA VUE » DE PAULINE VANDEN NESTE ET TOM LYON SÉLECTIONÉ AU BELGUIM PHOTOBOOK ARLES ET PLUS RÉCEMMENT «LA NUIT, TU MENS» DE AMBRE HUSSON.

EN 2021, IL TERMINE LA PREMIÈRE PARTIE DE « CONTRE -COUPS » UNE SÉRIE PHOTOGRAPHIQUE POUR LAQUELLE IL SERA LAURÉAT DE LA JEUNE PHOTOGRAPHIE OCCITANIE, TRAITANT DES VIOLENCES POLICIÈRES.

AUJOURD’HUI, « PORTEUR DE PROJET » CHEZ ARTS ET PUBLICS, IL TRAVAILLE À LA FABRICATION D’UNE SÉRIE TRAITANT DE LA PSYCOLOGIE POSITIVE.